B  I  B  L  I  O  T  H  E  C  A    A  Q  V  I  L  I  A
Source: Vilain XIIII, Ph.-M. (fin XVIIIe siècle). Plaidoyer en faveur de l’ordre de Malte.
Transcription: Yannick Anné (11 maart 2018). Tous droits réservés.
Digitale kopie: Universiteit Gent.

Messeigneurs.

Messgrs Les president, Bailli et Commandeur du Venerable prieuré de France etc.

Remontre très humblement Philippe Vicomte Vilain XIII grand Bailli de sa Majesté L’Empereur en la Ville de Gand, que pénétré depuis longtems duplus profound respect et du zele le plus desinteressé pour l’illustre ordre de Malthe ; dont l’institution respectable doit edifier tous les fideles, il n’a pu voir sans eprouver une extréme douleur qui en diverses recontres, il a été porté atteinte aux privileges dudit ordre, dans ces païs bas, tandis que par des exploits eclatans et les plus dignes de la vraie charité chretienne, tant de Braves chevaliers ont cimentés de leur sang, les merites reconnus qui auraient du rendre intacts & Sacrés ces mêmes privileges.

Pour obvier desormais a toute recidive de cette nature et peutêtre même pour faire revivre les dits privileges alterés ou eteints, en redressant les abus qui ont été cause de ces atteintes, il a paru au Remontrant, qu’il était un moien efficace et sur d’atteindre ce but : et en n’ecoutant que son zèle, il ose prendre la respectueuse liberté de soumettre l’exposé de ce moien aux Lumières superieures de vos Seigneuries illustrissimes.

Ce moien bien simple serait qu’a L’instar de ce que L’illustre ordre de Malthe pratique à L’egard des Cours de Vienne, de Versailles etc. il fut établi et installe auprès du gouvernement general des païs bas un ambassadeur ou ministre accredité pour surveiller aux interets et aux privileges dudit ordre. [p. 2]

Du Côté de la naissance & du Côté de la fortune le remontrant ose se flatter de pouvoir exercer cette charge honorable d’une manière aussi distinguée que l’exige la dignité du Caractere d’ambassadeur ou de ministre d’un ordre aussi illustre. Quant aux talens necessaires ce n’est pas au Remontrant qu’il convient de faire ici lui-même son Apologie, il doit se borner a assurer à Vos Seiges illust que Si le zéle le plus actif suffit pour tenir Lieu de ce qui pourrait Lui manquer du Côté de la Science des negotiations ministerielles, Vos Seigneuries illustrissimes peuvent se reposer sur le succes de ses demarches attentives & pressantes.

Vos Seigneuries illustrissimes sentiront sans doute que L’objection positive de L’usage contraire qui jusqu’a present n’a pas porte L’illustre ordre de Malthe a établir un ambassadeur ou ministre auprès du gouvernement general des païs bas n’est pas une objection admissible Cars Lorsqu’il s’agit d’un établissement util, si établissement n’a pas eu lieu C’est une raison de plus pour l’établir.

Or L’utilité de l’exécution de ce projet parait demontrée par le fait, C’est a dire par les atteintes extraordinaires qui ont deja été portées dans ces païs, aux privileges de L’illustre ordre.

du reste pour demontrer a Vos Seiges illust que ce n’est pas un vil interet qui guide les demarches respectueuses du remontrant, mais bien le sentiment le plus pur d’un zele a toute epreuve, il a Lhonneur de prevenir Vos Seiges illust que jouissant d’une fortune connue et assurée il se fera un devoir [p. 3] et une gloire de servir L’illustre ordre, non seulement sans pretendre ni attendre aucun appointement s’engageant a soutenir à ses frais les depenses necessaires pour figurer dans cette charge avec toute la dignité qu’elle comporte : et cela avec plus d’attachement sans dout que Lors que la recompense est le but des services mercenaires que L’interet porte à rendre.

Dans ces sentimens, Si Vos Seiges illust daignent avoir pour agréables L’offre desinteressee et les representations respectueuses du remontrant, il ose les suplier très humblèment de vouloir Lhonorer de Laditte charge de leur ambassadeur ou ministre auprès du gouvernement general des pais-bas, a L’effet d’y gerrer les affaires de L’illustre ordre, et d’y surveiller à La Conservation de ses privileges, Sur le pied et aux Conditions qu’il a Lhonneur d’offrir ci dessus Sous le bon plaisir de Vos Seigneuries illustrissimes. –

Print Friendly, PDF & Email