Ch. Oudiette

Le département de la Dyle

p. 157-158
Tervueren (canton) Tesselt ou Thesselt

TERVUEREN, commune et chef-lieu de canton du département de la Dyle, ci-devant bourg et paroisse du duché de Brabant, diocèse de Malines, avec titre de vicomté, au quartier de Bruxelles, où était un ancien château aux gouverneurs généraux des Pays Bas, qui a été démoli en 1783, lequel appartenait autrefois à Saint-Hubert, qui y mourut l’an 727.

Sa population est d’environ treize cents ames, y compris ses dépendances qui sont, le hameau de Morseloo, et partie de celui d’Ayser ; la ferme de Ravenstein, avec un château de même nom, et celles de Termunt et Rosselaer, où il y a un moulin à vent.

Il y avait sur cette commune un couvent de Capucins, dont il est fait mention dans la description de ce canton ; ce monastère était remarquable tant par sa situation que par les avenues formées aux alentours dans la forêt de Soigne.

Les productions principales de ce territoire sont en froment, seigle, orge, avoine et colzat, avec des pâturages et beaucoup de bois.

Il subsiste encore à Tervueren un très-vaste bâtiment, dans lequel il [p. 158] y avait une imprimerie de coton, et un autre de papiers peints, une fabrique de boutons de cuivre doré au feu, de boucles du même metal, de galons et de franges d’or falsifiées ; ce bâtiment est dans le parc qui dépendait du château.

Cette commune a une brasserie.

Elle est proche la forêt de Soigne, à deux lieues un quart à l’Est de Bruxelles, et à trois lieues au Sud-Est de Louvain.

Print Friendly, PDF & Email