Ch. Oudiette

Le département de la Dyle

p. 118-119
Melsbroeck Merchtem (commune)

MERCHTEM, canton à l’une des extrémités du Département de la Dyle, limitrophe au Nord et à l’Ouest au département de l’Escaut.

Il tient au Nord-Est au canton de Londerzeel, au Sud-Est au canton de Grimberghe, et au Sud-Ouest à celui d’Assche.

Il a environ deux lieues de longueur, sur une lieue et demie de largeur.

Il n’est traversé par aucune chaussée ni rivière.

Il comprend huit communes qui sont. [p. 119]

Savoir :

MERCHTEM, chef-lieu ;
Bollebeek ;
Brussegem ;
Cobbegem ;
Massenzeel ;
Meussegem ;
Molhem ;

Et Op-Wyck.

Population.

Environ sept mille deux cents ames.

Productions.

Ce canton est en très-grande partie couvert d’arbres de différentes espèces, et dans un pays plat ; il est abondant en froment, seigle, orge, avoine, sarrazin et houblon ; le lin qui s’y cultive n’y est pas en grande quantité ; il n’y a en général que très-peu de pâturages et peu de bois.

Industrie et Commerce.

Les habitans de ce canton ne sont occupés que de l’agriculture et de tout ce qui y a rapport.

Il y a parmi les communes qui le composent environ quinze brasseries et trois genièvreries.

Suppressions.

Le canton de Merchtem, formé d’une partie du ci-devant duché de Brabant au quartier de Bruxelles, à l’exception de la commune d’Op-Wyck, qui dépendait du comté de Flandre, avait avant la suppression du clergé sept paroisses et une annexe.

Print Friendly, PDF & Email