Ch. Oudiette

Le département de la Dyle

p. 98-99
Lathuy Léau (commune)

LÉAU, canton du département de la Dyle, vers son extrémité orientale, sur les confins du département de la Meuse-Inférieure et de celui de l’Ourte, par lesquels il est borné au Nord, à l’Est et au Sud.

Il tient au Sud-Ouest à une partie du canton de Hougarde, à l’Ouest à celui de Glabbeek, et au Nord-Ouest à celui de Montaigu.

Sa longueur du Nord au Sud est d’environ trois lieues, et de l’Est à l’Ouest environ deux lieues.

Il est traversé dans le milieu par la grande Gette, rivière, à laquelle se joint la petite Gette, et il est également traversé dans sa partie méridionale, par la chaussée de Bruxelles à Liège.

Il comprend quatorze communes, qui sont :

Savoir :

LÉAU, chef-lieu ;
Boyenhove ;
Budingen ;
Dormael ;
Geest-Betz ;
Graessem ;
Gussenhoven ;
Halle ;
Heelen ;
Melain ;
[p. 99]
Melck-Weser ;
Neer-Linter ;
Orsmael
Rummen ;

Et Woummersom.

Population.

Environ six mille deux cents ames.

Productions.

Les principales productions de ce canton sont en froment, seigle, orge et avoine. Il est moins fertile dans sa partie septentrionale que dans sa partie méridionale, où le froment est peu abondant ; il y a en général beaucoup de prairies, pâturages et marais, avec des bois sur différentes communes.

Industrie et commerce.

Les habitans de ce canton ne sont occupés que de l’agriculture et de tout ce qui y a rapport.

Il y a cinq brasseries parmi les communes qui le composent.

Suppressions.

Le canton de Léau, formé d’une partie du ci-devant duché de Brabant, au quartier de Tirlemont, à l’exception des communes de Boyenhove, Graessem, Halle et Rummen, qui étaient du ci-devant pays de Liège, avait, avant la suppression du clergé, douze paroisses et deux annexes, y compris celle du chef-lieu, dans lequel il se trouvait,

Savoir :

Une collégiale ;
Un prieuré de chanoines réguliers de l’ordre de St.-Augustin ;
Un couvent de Bogards ou Cordeliers ;
Une prévôté de religieuses de l’ordre de Prémontré,
Et un béguinage.

Il y avait en outre dans ce canton, sur la ci-devant paroisse de Rummen, une abbaye de religieuses nobles de l’ordre de Cîteaux, diocèse et pays de Liège, nommé Oriente.

Print Friendly, PDF & Email