Ch. Oudiette

Le département de la Dyle

p. 84-85
Hottomont Hougarde (commune)

HOUGARDE, canton dans la partie orientale du département de la Dyle, sur les confins du département de l’Ourte, par lequel il est borné à l’Est.

Observation.

Ce canton serait d’une forme assez régulière, si une commune qui en dépend n’en était pas absolument détachée dans sa partie septentrionale ; c’est par erreur sans doute que cette commune, nommée Ste.-Marguerite-Houtem, y a été comprise, puisqu’elle s’en trouve ainsi séparée, et presqu’enclavée dans les cantons de Glabbeeck et de Bautersem.

Il a environ trois lieues de longueur sur environ deux de largeur à l’Est, et une lieue à l’Ouest.

Il tient au Nord aux cantons de Bautersem et de Glabbeek, au Nord-Est à celui de Léau, au Sud à ceux de Jauche et de Jodoigne, et à l’Ouest à celui de Grez.

Il est traversé dans sa partie septentrionale par la chaussée de Bruxelles à Louvain, et la commune et dépendances de Tirlemont s’y trouvent presqu’enclavées.

Il est également traversé par la grande Gette, rivière, dans le milieu, et par la petite Gette dans une partie au Sud-Est.

Il comprend seize communes, qui sont,

Savoir :

HOUGARDE, chef-lieu ;
Autgaerden.
Bost.
Esemael.
Goidsenhoven.
Haekendover.
l’Écluse.
Linsmeau.
Lumay.
Neer-Heylissem.
Oirbeek.
Op-Heylissem.
Overlaer.
Roumersom.
Ste.-Marguerite-Houtem.

Et Vulmersom.

Population.

Environ sept mille ames. [p. 85]

Productions.

Toute l’étendue de ce canton est fertile en froment, seigle, orge, avoine, sarrazin et colzat. Le houblon, le lin et le chanvre se cultivent également dans toutes les communes ; il y a beaucoup de prairies et des pâturages, mais peu de bois.

Industrie et Commerce.

Le seul objet d’industrie et de commerce, qui est très-considérable dans le canton, est la bierre blanche, connue sous le nom de bierre de Hougarde, qui s’y brasse, et dont l’exportation se fait dans tous les départemens des environs ; le nombre des brasseries est de trente-cinq au chef-lieu, et d’environ vingt dans les autres communes, avec une douzaine de genièvreries.

Suppressions.

Le canton de Hougarde, formé d’une partie du ci-devant duché de Brabant, à l’exception du chef-lieu et de ses dépendances enclavés dans cette ci-devant province, qui étaient du pays et diocèse de Liège, avait, avant la suppression du clergé, onze paroisses et cinq annexes, avec un couvent de Bogards ou Cordeliers.

En outre une abbaye d’hommes, de l’ordre de Prémontré, nommé Heylissem, sur la ci-devant paroisse d’Op-Heylissem.

Print Friendly, PDF & Email