Ch. Oudiette

Le département de la Dyle

p. 81
Hever Vieux-Héverlé

HÉVERLÉ, commune dans le canton de Tervueren, ci-devant village et paroisse du duché de Brabant, diocèse de Malines, au quartier de Louvain.

C’était une baronnie, avec un château, du ressort de la mairie d’Aerschot.

Ce château, remarquable par ses alentours et sa belle situation dans les environs et proche Louvain, appartient au ci-devant duc d’Aremberg.

La population de cette commune est de six à sept cents ames, y compris ses dépendances, qui sont les hameaux de Eegenhoven et de Parc, les fermes de Rospoel, de Termunck, des Jésuites et le ci-devant prieuré de Terbanck. (Voyez Terbanck.)

Ses productions principales sont abondantes en froment, seigle, orge, avoine, sarrazin et colzat, avec des prairies, pâturages et beaucoup de bois.

Il y avait à Héverlé un couvent de Célestins, qui était le seul monastère de cet ordre dans les ci-devant Pays-Bas autrichiens.

Cette commune a un moulin à eau et trois genièvreries.

Elle est à deux lieues trois quarts au Nord-Est du chef-lieu, et à un quart de lieue au Sud de Louvain, sur la Dyle, rivière.

Print Friendly, PDF & Email