Ch. Oudiette

Le département de la Dyle

p. 79-80
Herfellinghe Hérinnes (commune)

HERINNES, canton dans la partie occidentale du département de la Dyle, limitrophe aux départemens de l’Escaut et de Jemmappes, par lesquels il est borné au Nord-Ouest, à l’Ouest et au Sud.

Il tient au Nord-Est aux cantons de Lennick-St.-Martin et de Halle, et au Sud-Est, à celui de Tubise.

Il a environ trois lieues dans sa plus grande longueur et deux lieues dans sa plus grande largeur.

Il est traversé en partie par l’ancienne chaussée ou chemin des Romains, qui conduit d’Enghien à Assche, et par une petite rivière nommée la Marcq.

Il comprend sept communes qui sont,

Savoir :

HERINNES, chef-lieu ;
Gamerages ;
Haute-Croix ;
Herfellinghe ;
Oetinge ;
Thollembeek,

Et Vollezeeles.

Population.

Environ dix mille trois cents ames.

Productions.

Les principales productions de ce canton sont abondantes en froment, seigle, orge, avoine, colzat et lin ; les prairies et les bois y sont assez étendus.

Industrie et Commerce.

Les habitans de ce canton ne sont occupés que de l’agriculture et de tout ce qui a y rapport. [p. 80]

Il y a parmi les communes qui le composent environ vingt brasseries et trois genièvreries.

Suppressions.

Le canton d’Hérinnes, formé d’une partie du ci-devant comté de Hainaut, avait, avant la suppression du clergé, sept paroisses, y compris celle du chef-lieu.

Et sur le territoire de cette ci-devant paroisse, il y avait un couvent de chartreux, qui a été supprimé en 1783.

Print Friendly, PDF & Email