Ch. Oudiette

Le département de la Dyle

p. 73-74
Halle (canton) Halle (canton de Léau)

HALLE, commune et chef-lieu de canton du département de la Dyle, ci-devant petite ville du comté de Hainaut, sur les confins du duché de Brabant, avec une paroisse du diocèse de Cambray, un couvent [p. 74] de récollets et un autre de sœurs-grises.

Sa population est d’environ quatre mille ames, y compris ses dépendances, qui sont les hameaux de Brethout, Esschenbeek et Rodenem, avec les fermes isolées de Mannebroek, Elbeek-le-Grand, Elbeek-le-Petit et Vliringhe.

Les productions de ce territoire sont abondantes en froment, seigle, orge, avoine, colzat, lin et chanvre ; les prairies et pâturages y sont d’une assez grande étendue, ainsi que les bois.

Les objets d’industrie et de commerce de cette commune sont détaillés dans la description de ce canton (voyez Halle, canton). Il y a en outre six brasseries et plusieurs genièvreries, avec un moulin à eau.

Cette ville fut pillée par les Français, en 1691. Elle est à trois lieues au Sud de Bruxelles, sur la chaussée de cette commune à Mons, Valenciennes, Cambray et Paris, sur la Senne, rivière.

Longitude vingt-un dégrés, cinquante-six minutes, latitude cinquante dégrés, quarante-quatre minutes.

Nota. L’église ci-devant paroissiale de Halle, était connue sous l’invocation de Notre-Dame, à laquelle les fidèles avaient une grande dévotion. Elle y attirait un grand concours de monde, qui, par les offrandes que chacun faisait, ont rendu ce monument l’un des plus admirables en ce genre, par les grandes richesses qu’il renfermait.

Print Friendly, PDF & Email