Ch. Oudiette

Le département de la Dyle

p. 68-69
Grez (commune) Grimberghe (commune)

GRIMBERGHE, canton du département de la Dyle, qui présente comme celui d’Anderlecht auquel il est contigu, une circonscription encore plus bizarre, en ce que l’on y trouve presque enclavée une commune du canton de Londerzeel, et un hameau du canton de Sempst ; d’où il s’ensuit que pour en apprécier à-peu-près l’étendue, il faut laisser à part les sinnosités qu’il forme dans sa partie septentrionale, et compter que dans sa superficie la plus arrondie, il a environ deux lieues du Nord au Sud, et égale distance de l’Est à l’Ouest.

Il tient au Nord au canton de Londerzeel, à l’Est, à celui de Sempst, au Sud-Est, à celui de Vilvorde, au Sud, à ceux d’Anderlecht et de Assche, et à l’Ouest, à celui de Merchtem. [p. 69]

Il n’est traversé par aucune chaussée ni rivière ; le canal de Bruxelles lui sert de limites dans sa partie orientale.

Il comprend douze communes qui sont,

Savoir :

GRIMBERGHE, chef-lieu ;
Bever ;
Beyghem ;
Borgt ;
Hamme ;
Meysse ;
Ophem ;
Ossel ;
Relegem ;
Strombeek ;
Wemmel ;

Et Wolverthem.

Population.

Environ sept mille six cents ames.

Productions.

Ce canton est l’un des plus fertiles du département de la Dyle, ses productions principales sont en froment, seigle, orge, avoine, sarrazin et colzat ; on y cultive également le houblin, le lin et le chanvre, mais ce n’est que dans quelques communes ; il y a peu de pâturages et bois.

Industrie et Commerce.

Les habitans de ce canton ne sont occupés que de l’agriculture et de tout ce qui y a rapport ; il y a parmi les communes qui le composent environ vingt brasseries et six génièvreries.

Suppressions.

Le canton de Grimberghe, formé d’une partie du ci-devant duché de Brabant au quartier de Bruxelles, avait avant la suppression du clergé neuf paroisses, y compris celle du chef-lieu, dans lequel était l’abbaye de même nom, ordre de Prémontré.

Print Friendly, PDF & Email