Ch. Oudiette

Le département de la Dyle

p. 37-38
La Cambre Campenhout (commune)

CAMPENHOUT, canton dans la partie septentrionale du département de la Dyle, qui a environ trois lieues de longueur sur une de largeur.

Il tient au Nord au canton d’Haegt, au Sud-Est et à l’Ouest à ceux de St.-Etienne-Woluwe et de Vilvorde, et au Nord-Ouest, à celui de Sempst.

Il est traversé vers le Nord par la chaussée de Louvain à Malines dans une petite partie seulement, où sont les écluses, sur le Canal de cette première ville.

Il comprend sept communes, qui sont,

Savoir :

CAMPENHOUT, chef-lieu ;
Berg ;
Bueken ;
Hummelghem.
Neder-Ockerzeel ;
Nosseghem,

Et Steen-Ockerzeel.

Population.

Environ quatre mille huit cents ames.

Productions.

Le froment, le seigle, l’orge, l’avoine, le sarrazin, le colzat et le lin, sont les principales productions de ce canton, qui est dans un pays plat et couvert par quantité d’arbres [p. 38] de différentes espèces. Il y a aussi plusieurs parties de bois d’une plus ou moins grande étendue dans presque toutes les communes.

Industrie et Commerce.

>

Les habitans de ce canton ne s’occupent que de l’agriculture dans les sept communes qui le composent. Il y a environ douze brasseries et deux genièvreries.

Suppressions.

Ce canton, formé d’une partie du ci-devant duché de Brabant, au quartier de Bruxelles, avait avant la suppression du clergé, sept paroisses, y compris celle du chef-lieu.

Print Friendly, PDF & Email