Ch. Oudiette

Le département de la Dyle

p. 26-27
Braine-l’Alleud (canton) Braine-le-Château

BRAINE L’ALLEUD, commune et chef-lieu de canton du département de la Dyle, ci-devant bourg et paroisse du duché de Brabant, dans le quartier de Bruxelles (wallon), avec un ancien château fort.

C’était une seigneurie ressortissante de la mairie de La Hulpe, et il y avait dans cette ci-devant paroisse deux couvens de Sœurs noires, nommées Maroilles.

Sa population est d’environ trois mille ames, y compris ses dépendances, qui sont,

Savoir :

Les hameaux de Sarre-Moulin, Audegien, l’Hermite, Le Chenoy, Rue-l’Estrée, Merbraine, Blocquerie, Pospol et Longuerue.

En outre les fermes isolées de Gomont, Toulifaut, Neuvecour, Mont-Souhait ou Mont-Plaisir, Ham et Forriest.

Il y a dans la commune deux moulins à eau, et un autre, avec plusieurs maisons également isolées dans la campagne.

Il dépendait encore de la ci-devant paroisse de Braine-l’Alleud, les hameaux de Watterloo, Roussart ou les Vieux Amis, le Mont-Saint-Jean et Le Menil ; mais ayant été érigés en commune sous la dénomination de Waterloo, l’indication particulière s’en trouve à l’ordre alphabétique de ce dictionnaire. (Voyez Waterloo.)

Les productions principales de ce territoire sont en froment, seigle, orge, avoine, sarrazin et colzat, avec quelques prairies, pâturages et beaucoup de bois.

Les objets d’industrie et de commerce sont détaillés dans la description [p. 27] du canton. (Voyez Braine-l’Alleud, canton.)

Il y a dans le chef-lieu quatre brasseries et six genièvreries.

Sa situation est à trois lieues et demie au Sud de Bruxelles, et à deux lieues au Nord de Nivelles, sur la petite rivière de Hain.

Print Friendly, PDF & Email