Ch. Oudiette

Le département de la Dyle

p. 25-26
Boyenhove Braine-l’Alleud (commune)

BRAINE-L’ALLEUD, canton dans la partie méridionale du département de la Dyle.

Il tient au Nord à la forêt de Soigne et au canton d’Uccle, au Nord-Est à celui d’Over-Yssche, au Sud-Est à celui de Genappe, au Sud-Ouest à celui de Nivelles, et à l’Ouest à ceux de Tubise et de Halle.

Sa distance de l’Est à l’Ouest est d’environ deux lieues, et le même espace se trouve également du Nord au Sud.

Il est traversé dans sa partie orientale par la chaussée de Bruxelles à Namur, et par celle qui conduit également à Nivelles.

Il comprend dix communes, qui sont,

Savoir :

BRAINE-L’ALLEUD, chef-lieu ;
Bois-seigneur-Isaac ;
Haut-Ittre ;
Lillois
Maransart ;
Ophain ;
Planchenois ;
Waterloo ;
Wautier-Braine ;

Et Witterzée.

Population.

Environ sept mille neuf cents ames.

Productions.

Ce canton produit, dans la majeure partie de son étendue, du froment, du seigle, de l’orge, de l’avoine, du sarrazin et du colsat en assez grande abondance ; il ne s’y cultive que peu de lin et de chanvre ; les prairies et pâturages y sont médiocres, et les bois assez communs, sur-tout dans ses extrémités septentrionales et occidentales.

Industrie et Commerce.

Il n’y a de remarquable dans l’industrie et commerce de ce canton, que la verrerie de verre à vitre (imitant le verre de Bohème) qui est au hameau de Sarre-Moulin, dépendant de la commune de Braine-l’Alleud ; c’est proche de cet endroit que se tire la pierre pour le pavé des routes des environs et même des départemens voisins.

Les autres objets de commerce sont deux petites fabriques d’étoffes [p. 26] de laine au chef-lieu, une fabrique d’amidon et deux tanneries.

Il y a encore une autre fabrique d’étoffes à Wauthier-Braine, deux manufactures de filature de coton à Ophain, et une saline au hameau de Trimotiaux, qui est de la commune de Planchenois.

Suppressions.

Ce canton, formé d’une partie du ci-devant duché de Brabant, dans le quartier de Bruxelles, à l’exception de deux communes, qui sont Haut-Ittre et Bois-seigneur-Isaac, qui dépendaient du ci-devant comté de Hainaut, avait avant la suppression du clergé huit paroisses, y compris celle du chef-lieu.

En outre une abbaye de filles de l’ordre de Cîteaux à Wauthier-Braine, et un prieuré de chanoines réguliers de l’ordre de St.-Augustin, nommé Bois-seigneur-Isaac.

Print Friendly, PDF & Email