Ch. Oudiette

Le département de la Dyle

p. 7-8
Arschot Assche (commune)

ASSCHE, canton du département de la Dyle, limitrophe au Nord, et à l’Ouest au département de l’Escaut.

Il tient au Nord-Est aux cantons de Merchtem et de Grimberghe, au Sud-Est à celui d’Anderlecht, et [p. 8] au Sud-Ouest, à celui de Lennick-Saint-Martin.

Son étendue est d’environ trois lieues de l’Est à l’Ouest, et de deux lieues et demie du Nord au Sud.

Il est traversé dans toute sa partie septentrionale par la chaussée de Bruxelles à Gand, et il comprend neuf communes, qui sont,

Savoir :

ASSCHE, chef-lieu ;
Beekerzeel ;
Esschene ;
Hekelgem ;
Lombeek-Sainte-Catherine ;
Capelle-Saint-Ulricx ;
Ternath ;
Theralphene,

Et Zellick.

Population.

Environ douze mille quatre cents ames.

Productions.

Ce canton est du nombre de ceux qui sont les plus fertiles du département de la Dyle ; parmi les productions qui y sont abondantes en froment, seigle, orge, avoine, sarrasin, colzat et houblon, celles du lin et du chanvre sont regardées, avec le houblon, comme l’une des plus avantageuses. Il n’y a que dans la commune d’Hekelgem où le houblon ne se cultive pas de même que dans celle de Zellick, où le lin et le chanvre manquent ; les prairies, pâturages et bois, n’y sont pas d’une grande étendue.

Industrie et Commerce.

Cette partie ne consiste principalement que dans le colzat, le houblon, le lin et le chanvre, qui se trouvent plus particulièrement dans ce canton que dans tout autre. Les habitans ne sont occupés, en général, que de l’agriculture.

Suppressions.

Le canton d’Assche, formé d’une partie du ci-devant duché de Brabant, au quartier de Bruxelles, avait avant la suppression du clergé neuf paroisses, y comprise celle du chef-lieu, avec un couvent de Sœurs hospitalières.

Il y avait aussi sur la ci-devant paroisse d’Hekelgem, et en partie sur celle de Meldert, commune du département de l’Escaut, une abbaye considérable d’hommes de l’ordre de S. Benoît, nommée Afflighem.

Print Friendly, PDF & Email